Cette vidéo est aussi disponible en : Dioula
Technique de production du souchet

Originaire de la zone méditerranéenne, le souchet couramment appelé pois sucré ou « tchôgon » en langue dioula, est une plante vivace aux fruits cylindriques ou ronds de couleur brune ou jaune. Cette plante qui se cultive particulièrement en saison humide, "préfère", selon les spécialistes, un sol légèrement sableux ou sablo-argileux ou légèrement argileux, condition sine qua non de son développement. Au Burkina Faso, il n’existe pas de variétés améliorées de souchet. Cependant, les variétés locales cultivées dans les zones de production sont adaptées aux exigences climatiques du pays. Pour un meilleur rendement de cette culture de rente, il est impératif de maitriser les grandes étapes de sa technique de production : du choix du type de sol et à la récolte. Il est conseillé de retarder la récolte jusqu’en décembre ou janvier pour une meilleure concentration du taux de sucre dans les tubercules. Si toutes ces étapes sont respectées, les rendements moyens du souchet made in Burkina se situent entre 2,5 et 4 tonnes/ha.

Langue actuelle Français
Autres langues disponibles Dioula
Mis en ligne il y a 2 ans
Durée 11:38
Produit par MARAH
Catégories Tubercules et racines / Technique de production du souchet
Nombre de vues 852
Partager